Peindre à l’aquarelle #tutoriel

Comme promis, je vous ai préparé un article pour vous expliquer comment je procède pour peindre à l’aquarelle. J’aurais préféré vous faire une vidéo (et j’en ferai sans doute une un jour) mais je dois d’abord voir comment faire et surtout comment régler mon problème de luminosité pour qu’elle reste la même tout le long de la vidéo.

Je vais d’abord vous présenter mon matériel. Je ne citerai pas de marques, il y en a plein de très bonnes. Je n’ai qu’un conseil à donner : privilégiez la qualité.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (00)

Il vous faudra tout d’abord un crayon et une gomme pour le dessin. J’utilise un porte-mines car j’aime bien quand le trait est fin, mais un crayon de papier fera l’affaire. Ne le prenez pas trop gras pour qu’il soit facile à effacer.
Pour la gomme, je prends une gomme « mie de pain ». Elle est malléable et vous pourrez la modeler pour créer des « pointes » fines et effacer de petits détails. Pour la nettoyer, il suffit de la malaxer. Enfin, avantage non négligeable, elle ne laisse pas de miettes comme une gomme en caoutchouc.

Pour les feutres, choisissez des indélébiles waterproof. Vous éviterez ainsi que l’encre ne se dilue avec l’eau de l’aquarelle et n’aurez pas de vilaines bavures lorsque vous peindrez.
Prenez des épaisseurs différentes, en général ils sont vendus par packs, vous devriez trouver votre bonheur.

Pour les pinceaux, choisissez une bonne marque. Le prix peut sembler élevé parfois, mais je vous assure que quand vous aurez passé tout votre temps à retirer les petits poils de votre peinture, vous aurez retenu la leçon (j’ai testé pour vous). De même, pensez à laver et nettoyer vos pinceaux avant la première utilisation, pour retirer les poils qui seraient moins bien fixés.
Vous aurez besoin de différentes tailles pour pouvoir peindre de grandes surfaces ou de tout petits détails.

Choisissez du papier aquarelle plus ou moins épais selon le rendu que vous voudrez obtenir. J’ai peint les aquarelles du calendrier sur du papier normal un peu épais car je voulais un rendu lisse. En effet, je ne voulais pas que le grain du papier se voit au scan. Si vous voulez une aquarelle plus diluée, ne faites pas comme moi, votre papier risque de gondoler.

Pensez à remplir plusieurs pots avec de l’eau et à la remplacer souvent pour que votre peinture soit bien propre. J’utilise trois pots : un pour rincer le pinceau entre deux couleurs, un pour ajouter de l’eau à ma couleur et le troisième pour ne pas me lever quand l’eau du premier est trop sale (la fainéantise aide à devenir pragmatique répétait souvent une de mes profs au lycée).
Mon astuce anti-catastrophe : je place les pots dans une boîte plus grande pour qu’ils ne se renversent pas.

Voilà, le préambule spécial matériel était un peu long, mais c’est important car le résultat dépend beaucoup du matériel.

Passons au tuto.

Commencez par dessiner au crayon avant de repasser au feutre. Quand je me sens à l’aise avec mon dessin j’attaque directement au feutre et je passe cette étape.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (01)

Attention : avant de gommer les traits de crayons, laissez bien sécher le feutre. Vous risqueriez de faire des bavures et traces.
Si vous avez dessiné directement au feutre, laissez sécher aussi sinon il va se diluer dans l’aquarelle. En général je laisse « reposer » mon dessin pendant 24H.
La petite vie de Ci Tuto aquarelle (02)

Pour peindre à l’aquarelle, en gros, il y a deux points principaux à respecter :

  • il faut commencer par les tons clairs puis « monter la couleur ». Vous ne pourrez pas éclaircir, donc il faut toujours aller en fonçant les couleurs. Vous allez superposer des lavis successifs de couleur qui vont venir foncer la couleur de base.
  • Si vous avez des zones blanches, il faut les laisser « en réserve », c’est-à-dire ne pas les peindre.

Ici j’ai d’abord peint la teinte la plus claire du visage, puis j’ai appliqué les ombres.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (03)

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (04)

Alors attention : les ombres se font en ajoutant une couleur brune à la couleur de base. SURTOUT (non, non, je ne crie pas, c’est juste que c’est important), on ne fait pas d’ombres en ajoutant du noir. La couleur va devenir grise toute moche et ce n’est pas du tout naturel.

Par exemple pour le visage : j’ai mélangé de l’ocre jaune + une pointe de rouge + du blanc et pour les ombres j’ai ajouté de la terre d’ombre brûlée à cette base.

Continuez votre aquarelle, toujours les tons clairs d’abord.

Autre point quand vous allez poser vos ombres par-dessus la couleur de base : si cette dernière est trop mouillée, attendez un peu que l’eau s’évapore sinon la couleur va se diluer dedans.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (05)

Pour les grandes surfaces et pour éviter les débordements, commencez par peindre les contours, puis remplissez le centre.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (06)

« Oups, j’ai débordé! Que faire?! » Pas de panique, c’est tout simple à rattraper.

Vous prenez un pinceau propre que vous allez mouiller avec de l’eau propre. Il ne vous restera plus qu’à diluer la couleur là où elle a débordé et à essuyer.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (08)
La petite vie de Ci Tuto aquarelle (09)

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (10)

Terminez toujours par le noir. Pour couvrir les grandes surfaces, comme les cheveux de Zia ou Tao, j’utilise une encre aquarelle déjà diluée. La couleur sera bien soutenue.
La petite vie de Ci Tuto aquarelle (11)

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (12)

Et voilà l’aquarelle terminée.La petite vie de Ci Tuto aquarelle (13)

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (14)

Un petit détail des autres aquarelles du calendrier.

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (15)

La petite vie de Ci Tuto aquarelle (16)

Voilà, c’était un peu long comme article. J’espère n’avoir rien oublié. N’hésitez pas à me poser des questions en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Il ne vous reste plus qu’à vous lancer. 😉

Rappel : vous pouvez télécharger le calendrier ici et les aquarelles originales sont à vendre.

A très vite!

12 réflexions sur “Peindre à l’aquarelle #tutoriel

  1. Très intéressant comme article.
    Je ne connaissais pas l’astuce de la mie comme gomme. Je retiens ça dans un petit coin de ma tête. 😉

  2. Merci!
    Oh la la non, ma phrase portait à confusion! J’ai modifié. En fait c’est une gomme qu’on appelle « gomme mie de pain » et qui est en général de couleur bleue. Heureusement que tu as fait la remarque, parfois quand on a l’habitude d’une technique on ne précise pas assez ou on prend des raccourcis involontairement. 🙂
    C’est pour ça que j’aime les commentaires. Bises!

  3. Ah ok ! J’ai bien fait de revenir par ici.
    Je ne connais pas cette « fameuse gomme ». Donc, je vais faire un petit tour du côté de mon ami google pour en connaître d’avantage.

    Bises, bonne soirée 😉

  4. Merci!
    Tu peux commencer avec des choses simples. Je voulais mettre le printable du dessin et j’ai oublié… quand je m’en suis souvenue, j’avais déjà fait la couleur!

  5. Merci pour ce tutoriel, il nous manquait différentes techniques, grâce à lui nous allons pouvoir améliorer notre pratique de l’aquarelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.