Musée de la Poupée, Paris et expo années 80

Aujourd’hui j’écris un article « Sorties » un peu particulier car le musée dont je vais parler n’existe plus. Il s’agit du Musée de la poupée qui a définitivement fermé ses portes le 15 septembre dernier. Je ne connaissais pas du tout ce musée et je ne l’ai découvert que grâce à l’exposition qui y était présentée cet été et dont le sujet était « les poupées des années 80 » (j’étais obligée d’y aller non?).

Avec la miss nous avons décidé de nous y rendre avant qu’il ne soit trop tard, soit deux jours avant la fermeture, un mercredi. C’était plein plein de gens qui avaient eu la même idée que nous. Je trouve dommage que ce petit musée n’existe plus, car, malgré son air vieillot, il avait du charme et j’ai quand même découvert de chouettes poupées. On en a aussi appris un peu plus sur l’évolution de ce jouet si familier de la poupée en cire aux poupées plastiques, nous avons vu passer un peu de tout.

Les poupées étaient présentées par thème dans des vitrines numérotées ce qui est bien pratique pour suivre l’évolution. Il y avait pour certaines vitrines un décor en lien avec le thème présenté et l’époque ainsi que des accessoires, du petit mobilier, des peluches. Un petit texte de présentation, riche d’informations mais pas trop long nous présentait ce que chaque vitrine contenait.

Dans certaines vitres, on retrouvait des mises en scène comme cette école. Le petit bonhomme à droite avec son bonnet d’âne nous a fait de la peine.

Des peluches étaient présentées aux cotés des poupées. Certaines étaient trop choux et d’autres très flippantes (non mais vous avez vu la tête du chat!?).

Quelques stars étaient exposées comme Bécassine et Kewpie, poupée bien connue de toutes les chineuses. Celles du musée étaient en porcelaine.

Les petits accessoires et mobiliers sont apparus peu à peu et les enfants ont ainsi pu jouer à la dinette avec leurs poupées. Mention coup de coeur pour les petites boîtes d’épicerie que j’aurais bien emmenées chez moi…

Certaines poupées avaient des mécanismes permettant de changer l’expression du visage ou de les mettre en mode dormeur.

 

Sur les photos suivantes, ce sont mes gros coups de coeur, les poupées que j’ai trouvées les plus jolies.

Bon alors, je ne vais pas vous mentir, il n’y avait pas que du tout mignon dans les vitrines. Certains modèles avaient quand même de quoi vous donner la chair de poule. La miss et moi sommes tombées d’accord pour dire que celles avec des dents étaient particulièrement effrayantes. Le psychopathe avec son maillet au milieu aurait toute sa place dans un film d’horreur!

Certaines étaient très très bizarres et nous avons bien ri par moment.

Mention spéciale aux deux loups sado-maso, haha.

Après toutes ces poupées anciennes, nous sommes arrivées dans la partie de l’exposition années 80. Nous y avons vu de jolis specimens de cette époque comme cette vitrine de Cabbage Patch Kids.

Tous les poupons à la mode de cette époque étaient représentés : Corolle, Tinnie, My child etc. Peut-être reconnaitrez-vous une poupée que vous avez eu enfant?

J’ai admiré une poupée de mon enfance, Cathie de Bella, dans un bien meilleur état que celle que j’ai conservée.

Barbie et Jem ne pouvaient bien évidemment pas manquer à cette plongée dans les années 80.

Il y avait aussi une petite vitrine de kiki tous plus mignons les uns que les autres.

Cette collection est sans doute moins connue, mais les Moondreamers sont des petites poupées bien mignonnes. Je ne les ai découvertes que récemment en entrant dans le monde des collectionneurs années 80. Vous connaissiez?

On a vu Big Jim et ses multiples visages.

Pour les photos suivantes, mon coeur a fait boum, boum, boum. J’aurais trop aimé avoir un Cobra, un Mr T ou un Inspecteur Gadget. Je pense qu’à l’époque ils n’ont pas été très diffusés et qu’ils restent des objets assez rares.

La dernière vitrine présentait les Cherry Merry Muffins et les Charlotte aux fraises, gros succès commercial auprès des petites filles dans les années 80.

J’espère que cette plongée dans le monde des poupées vous a plu. Vous connaissiez ce musée? Qu’elle est la poupée qui vous fait le plus penser à votre enfance? Vous l’avez conservée?

A très vite!

16 réflexions sur “Musée de la Poupée, Paris et expo années 80

  1. Oh mince ! C’est triste !
    J’aimais beaucoup ce musée. Quand j’y étais allée, il y avait une expo Barbie.
    En tout cas, merci pour cette dernière visite.
    Je me souvenais bien de ces poupées anciennes et le bonnet d’âne m’avait marquée aussi 😀
    Trop belle cette expo années 80 !
    Les kikis et les charlotte aux fraises m’ont rappelé mon enfance.
    Et je suis d’accord avec toi, le Cobra, l’inspecteur gadget et le mister T sont merveilleux !
    Mention spéciale pour le mister T 😀
    Bonne journée et merci pour la visite

  2. Je ne pense plus qu’à une chose : avoir ce Mr T dans ma collection, haha!
    C’est vraiment triste car on sentait que le propriétaire du musée avait collectionné et choyé toutes ces poupées. Il y a eu une vente à la fin, mais les plus jolis modèles étaient déjà tous partis quand j’ai regardé. Apparemment il ne gardait que les modèles les plus anciens de sa collection.
    Bonne journée!

  3. Ah! J’ai trouvé ma poupée Tinny!
    Sinon les loups SM m’ont bien fait rire.
    Il y a aussi un Musée de La Poupée à Lyon, si tu y passes un jour.

  4. Les poupées d’une manière générale, me font toutes flipper, mais en particulier les plus anciennes ! Brrrr !
    Ma poupée préférée de quand j’étais enfant était particulièrement moche. Mes parents m’avaient emmenée dans un magasin de jouets peu avant Noël, j’avais alors 11 mois. J’ai bloqué sur cette poupée. Tête et mains en plastique, tout le reste en chiffon. Elle faisait un grand sourire avec plein de fossettes.
    Je l’ai traînée partout pendant des années, ma mère lui a refait maintes fois les parties en chiffon. Je lui ai fait subir de tels brushings qu’elle a ensuite gardé les cheveux dressés sur la tête en permanence.
    L’autre poupon que j’aimais était à ma soeur. Je le trouvais particulièrement intéressant car il avait… un zizi !!
    Ce qui est très drôle aujourd’hui, c’est que le poupon de ma soeur portait le prénom de celui qui partage ma vie depuis 23 ans, et que le prénom de ma poupée est le nom de famille du mari de ma soeur !!! Véridique !

  5. Alors ça c’est drôle cette histoire de noms!
    Ce qui me fait le plus flipper ce sont les clowns en poupée, mais fort heureusement il n’y en avait pas dans le musée, haha.

  6. Tinnie est un must des années 80. 😉
    Ma belle-soeur a donné la sienne à la miss quand elle a su que j’en cherchais une en vide-grenier. <3
    Oui, les loups, j'ai halluciné en les voyant là. Et dire que c'était destiné à des enfants. Ils font un peu peur quand même.
    Je suis déjà allée à Lyon, mais on n'est pas passés dans ce musée, je note.

  7. Ah c’est chouette ! j’ai reconnu plein de poupées. Charlotte aux Fraises a eu un nouveau petit succès un peu plus tard, ma fille en avait (quand le dessin animé a été remis au goût du jour). Et j’ai bien ri avec les poupées à dents et le chat qui fait peur ! 🙂

  8. Oui! Charlotte aux fraises c’est un classique. L’autre jour chez Jouéclub, j’ai vu qu’ils avaient réédité les poupées d’origine. 🙂

  9. C’était une autre époque on va dire, mais c’est vrai qu’il y a de quoi faire des cauchemars! 😉

  10. J’ai adoré lire ton article et voir toutes ces photos de poupées. C’est très amusant de lire ton avis et de partager tes coups de coeurs mais aussi celles moins jolies et flippantes ^^ J’aurais adoré visiter ce musée, encore plus avec l’expo des années 80. Une de mes cousines avait certaines poupées que tu présentes dont les Cherry Muffin mais il y en a une qui m’a toujours fait rêver: la Dolly Surprise. Elle avec une grande queue de cheval qu’on pouvait rallonger et raccourcir, on actionnait le bras et la queue rentrait ou sortait de la tête. Dit comme ça c’est étrange mais elle était vraiment belle et je l’admirais quand j’allais chez ma cousine. Il y avait plein de chouettes poupées dans cette expo, vous avez dû passer un bon moment. Il y a une poupée que j’ai eu dans mon enfance et que j’ai toujours, une cupcake dolls. Elle avait une jupe en silicone et un chapeau en forme de glaçage. On pouvait remonter la jupe pour que la poupée soit complètement cachée. Je la garde en déco maintenant, je m’en souviens, je l’avais eu l’été avant de faire ma rentrée au CP, ça date.

  11. Il y a plein de poupées que j’aurais bien embarquées. 😉
    Je connais Dolly Surprise, ma soeur en avait une. Elle avait aussi une cupcake doll. Je ne sais pas si tu as vu, mais ils les ont ressorties. Elles sont bien moins jolies que les originales.

  12. Je ne connaissais pas du tout ! Il est mignon ce musée mais un peu flippant quand même.
    A mon avis les poupées ne devaient pas attirera ssez de monde pour être rentable.

  13. C’est sûr que l’ambiance devait être un peu glauque en temps normal, haha! Là il y avait du monde donc ça allait, c’était moins triste que s’il y avait eu des salles vides. C’est sûr que c’est le genre de musée que tu visites une fois ou deux avec tes enfants, mais ce n’est pas un endroit où on revient souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.