Fukuishi-neko, les pierres chats porte-bonheur

Il n’y a pas longtemps, nous étions en train de zapper quand nous sommes tombés sur un reportage très intéressant sur la ville d’Onomichi située dans la préfecture d’Hiroshima. Il faut dire que mettre dans le même reportage Japon et chats est amplement suffisant pour me captiver.

Dans la ville d’Onomichi se trouvent de nombreux sentiers, ruelles et autres petits passages très agréables à découvrir. C’est la ville des chats, on y trouve d’ailleurs un musée du Maneki-neko, le célèbre chat porte-bonheur. Ils y règnent en véritables maîtres et ils sont partout, déambulant ou se dorant au soleil. L’un des sentiers s’appellent Neko-no-hosomichi, la sente étroite des chats, et pour cause! Des cailloux ronds ornés de chats sont disséminés tout le long de ce sentier. Ces Fukuishi-neko, des pierres chat porte-bonheur, sont plus ou moins bien dissimulées et le jeu est de toutes les retrouver.

Je suis bien évidemment tombée amoureuse de ces félins tout ronds et j’ai tout de suite voulu les reproduire. J’ai donc envoyé la miss et sa mamie à la chasse aux galets ronds et pas trop gros. Pour la décoration, j’ai hésité à utiliser de l’acrylique, puis j’ai choisi de ressortir les feutres que j’avais déjà utilisés sur des galets. Les couleurs sont très franches et pour la miss c’était plus facile à manier et plus précis qu’un pinceau.

Pour réaliser vos Fukuishi-neko, il ne vous faudra que deux choses : des galets et des feutres pour toutes les surfaces. J’ai choisi de respecter la gamme de couleur des chats originaux : blanc, noir, rouge et jaune.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (01)

Pour l’inspiration, j’ai cherché des images un peu partout et je suis tombée sur un article qui regorge de photos sur le site Kosublog.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (02)

Pour commencer, dessinez le chat avec le feutre noir. Vous pouvez donner des expressions différentes à votre chat. J’ai d’abord dessiné le mien pour que la miss puisse « reproduire ». Il n’est bien entendu pas question de lui dicter des formes à reproduire, je lui ai juste montré les différentes étapes du dessin.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (03)

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (04)

Passez ensuite aux couleurs rouge et jaune.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (05)

Puis finissez par le blanc.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (06)

Je trouve que la miss s’est vraiment bien débrouillée, son chat est à gauche et il est vraiment trop mignon.
De mon côté j’ai dessiné plusieurs chats différents et j’avoue que c’est très relaxant. J’aurais pu continuer pendant des heures.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (07)

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (08)

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (09)

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (10)

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (11)

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (12)

La miss a choisi d’emballer le sien dans un petit pochon en tulle afin de l’offrir à sa mamie.

La petite vie de Ci Fukuishi-neko (13)

Vous craquez aussi pour ces petits chats? ?

J’ai vu d’autres choses dans le reportage que j’essaierai de vous montrer très vite! En attendant vous pouvez vous promener dans Hiroshima à « hauteur de félin » sur ce site, une sorte de Street view pour chats. Bonne visite et à bientôt!

 

14 réflexions sur “Fukuishi-neko, les pierres chats porte-bonheur

  1. Moi qui adore les chats et le Japon, je suis conquise.
    Je ne connaissais pas ces petits chats sur galets et j’avoue que ça donne envie de s’y mettre. 😀

  2. Adorables ces petits chats-galets, je ne connaissais pas. merci pour la découverte ! Moi j’ai une boite entiere de petits galets qui ne demandent qu’à être habillés ;-D

  3. Merci!
    Les galets, c’est la valeur sûre avec les enfants. Avec les feutres toutes surfaces que j’ai, ça va vite à décorer et pas de bavure. Je ne sais pas ce que ça donne avec des Posca, il faut que j’essaye tiens!

  4. C’est super joli! (comme beaucoup de choses japonaises avec des chats). Je ne suis pas très bonne en dessin mais ça donne envie d’essayer!

  5. Trop mignon!!! J’ai acheté un petit galet peint avec un chat au Japon justement car je le trouvais trop mignon! Et on peignait des cailloux et des coquillages avec ma maman quand j’étais petite 🙂

  6. Je ne sais pas si tu es allée voir le lien que j’ai mis, c’est impressionnant ce sentier avec tous ces petits chats. 🙂
    J’ai noté cette balade dans mes tablettes pour le jour où nous irons au Japon.

  7. C’est trop trop mignon j’adore ! je garde cette activité pour un mercredi avec les enfants ! et tes feutres ont l’air super efficaces. Je possède des posca mais sur des galets c’est pas super …

  8. Merci! Les feutres sont des Giotto Decor. J’avais eu un kit à tester pour le blog et je suis plus que contente de les avoir, ils sont parfaits et très couvrants. Le seul hic, c’est que la pointe est assez grosse, ce qui n’est pas top pour les détails.

  9. Merci! J’avais adoré le reportage sur Onomichi, du coup j’ai noté ça dans les choses à voir quand on ira au Japon. Je veux absolument saluer ces mignons petits chats dans leur sentier. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.