Copyright et partage : les règles tu respecteras #1

Je reviens aujourd’hui avec un article un peu long, un peu inhabituel, mais qui me trottait dans la tête depuis un moment : les règles de bonne conduite pour le partage sur la toile. Et attention je ne suis pas contente.

Je vois fleurir, ici ou là (je ne citerai personne, je ne suis pas une grande inquisitrice) des comportements qui me hérissent le poil. Qu’il s’agisse de personnes cachant volontairement le nom de l’auteur (en enlevant le copyright d’une photo par exemple) ou de personnes qui ne maîtrisent pas les réseaux sociaux, le résultat est le même : l’auteur d’un DIY, d’un printable, de photos etc. est occulté.

Il y a des créateurs qui ne veulent RIEN partager. Cela me semble un peu vain (étant donné la taille d’Internet) de croire qu’il est possible de maîtriser la diffusion de ses créations, mais là n’est pas le sujet. Si l’auteur ne veut pas partager, qu’il l’indique explicitement, ON NE PARTAGE PAS. On respecte ce choix, c’est tout.

J’ai fait le choix de partager le contenu du blog. Tout ce que vous y trouvez peut être partagé, parce que j’ai créé le blog pour ça, parce que ça me fait plaisir de voir que des gens apprécient ce que je fais, parce que je sais que parfois il est difficile de trouver une idée pour un bricolage, bref, je partage. Vous trouverez d’ailleurs à la fin de chacun de mes articles des boutons de réseaux sociaux pour diffuser la bonne parole mes articles plus facilement et surtout avec la source.

la petite vie de ci copyright visuel 01

Mon blog est en Creative Commons. Il existe plusieurs licences, je vous invite à aller les découvrir. Si vous êtes observateurs, vous avez peut-être vu cette mention dans la colonne de droite sur le blog. Voici la licence que j’ai choisi en détail.

la petite vie de ci copyright visuel 2

Pour résumer, si vous téléchargez un de mes printables sans citer la source, que vous le vendez ou que vous l’avez modifié, vous ne respectez pas cette licence.

La règle de base quand on partage est : CITER LES SOURCES!
Vous allez me dire « Pourquoi elle crie celle-là »? Tout simplement parce que j’en ai assez de voir « Source Pinterest » ou « Source Google images »… non, ce ne sont pas des sources, ce sont des outils de partage. Les personnes qui font ça ont tout simplement un gros poil dans la main. Trop dur de donner le nom, trop dur de copier le lien ou de cliquer pour aller voir d’où vient la photo qu’on partage. Mettez-vous deux secondes à la place de l’auteur : vous aimeriez qu’on partage vos créations sans jamais donner votre nom? La blogosphère est d’une extrême générosité, la moindre des choses à défaut de mettre un commentaire pour dire merci est de citer les auteurs.

MAIS, pas n’importe comment. Aujourd’hui je vous explique comment partager dans un article de blog.

Exemple : je trouve un printable troooop génial, je fais un article et là je partage avec vous… le lien direct vers le blog ou vers le printable. FAIL!
C’est le lien direct vers l’article qu’il faut mettre. Pourquoi? Parce que si vous mettez le lien vers le blog, vos lecteurs vont arriver sur la page d’accueil du blog et vont devoir chercher l’article (poil dans la main, tout ça…).

Si vous mettez le lien direct vers le fichier ça ne va pas non plus, parce que l’url ne contient pas forcément le nom du blog. Vos lecteurs n’auront donc pas l’occasion de découvrir l’auteur et son blog et sera peut-être ainsi privé d’une jolie découverte.

Dans cet article par exemple, j’ai partagé avec vous un fichier à imprimer et j’ai mis le lien pour que vous arriviez directement dans l’article.

la petite vie de ci copyright 3

Si je n’avais pas mis le lien vers l’article, mais vers le printable (et que l’auteur n’avait pas mis le lien dans le fichier) vous n’auriez sans doute jamais découvert le blog.

la petite vie de ci visuel 4

 

Figurez-vous que ce fichier j’aurais pu le découvrir dans Google images ou dans Pinterest et faire ma paresseuse en disant que j’ai trouvé ça sur l’un ou l’autre : au risque de me répéter, CE NE SONT PAS DES SOURCES, mais un moteur de recherche pour le premier et un agrégateur de contenus visuels pour le second. Il ne vous faut pas grand chose pour retrouver la source et l’url, UN SEUL CLIC (oui je suis très majuscule aujourd’hui), alors cliquez! et coupez-moi ce satané poil.

 

Et pour mettre en application mes conseils, voici le lien vers l’article où vous trouverez les flèches que j’ai utilisées pour illustrer mes captures d’écran et le lien vers l’image en une.

La prochaine fois je vous expliquerai comment partager sur les réseaux sociaux, parce que là aussi j’ai des choses à dire…

A très vite!

18 réflexions sur “Copyright et partage : les règles tu respecteras #1

  1. Merci d’avoir écrit cet article… j’ai souvent pensé la même chose en trainant ça et là sur la blogosphère ou en m’apercevant que les printables étaient en source direct sans pouvoir découvrir qui se cachait derrière – c’est cool que tu ai pris le temps de faire cette récap, j’espere que ca sera utile à bien des personnes <3

  2. Bien vu ! Bien dit ! et encore merci pour tout ce partage, y compris les « coups de gueule » justifiés ….

  3. Merci pour ton commentaire. C’est très frustrant de ne pas pouvoir suivre un lien, découvrir un auteur. J’ai découvert de nombreux blogs comme ça, de lien en lien et je regrette que certaines personnes ne prennent pas le temps de simplement citer leur source.

  4. J’ai deux autres articles sous le coude et j’espère que le message passera, au moins auprès des gens qui n’ont pas bien compris comment fonctionnent les réseaux sociaux et le partage et qui ne pensaient pas forcément à mal. 😉

  5. Il y a peut être un peu de mauvaise foi là derrière, aussi. Ne pas citer la source ou rester vague, ça permet de s’approprier le concept et de passer pour la blogueuse qui a des pures idées 😀

  6. Il est rarissime que je publie une photo dont je n’ai pas retrouvé l’auteur.
    Dans le cas où G**gle ne me retrouve que des liens vers P*nterest dans les premières pages, je sais d’avance que lorsque je vais trouver un lien vers un site, à 90 % ce sera une publication dans une sélection avec en fin « source P*nterest ».
    J’évite au maximum de reproduire ça car ça m’agace. Mais quand la photo illustre parfaitement ce que je souhaite partager je publie quand même.
    Je tiens en revanche à indiquer le nom complet de l’auteur. Ca m’insupporte de lire « source » sous les photos. Qui donc passe la souris sur le lien pour découvrir le nom du site ? pareil avec « cliquez sur les photos pour découvrir les auteurs ». Pas grand monde ne doit le faire !

  7. Oui, c’est dingue comme le ou la blogueur/se « Source » est productive. 😉
    Blague à part, pratiquement personne ne clique sur le lien, donc comme tu dis, c’est mieux de mettre le nom. En général, je clique sur le lien pour épingler l’image qui me plaît directement depuis le site d’origine, quand il existe encore! Sinon, j’épingle depuis l’article où j’ai trouvé l’image. Pinterest fera l’objet d’un article à lui tout seul car il y a pas mal de choses à dire et que souvent les gens ne savent tout simplement pas l’utiliser.

  8. Je suis confronté à ça tous les jours dans mon taf… Je connais bien, même à un moment j’ai été acheteuse d’art. Perso je fais super attention globalement… ça m’agace de voir des printables que j’avais vu auparavant sur Pinterest et que l personne dise j’ai trouvé cette idée toute seule et je la partage… (et des connues !). Je ne suis pas sure que ce soit de la fainéantise, cela permet plutôt de s’attirer la gloire pour soi. Triste. Mais aujourd’hui la course aux likes est plus forte que le respect d’autrui… Oops je m’égare LOL. Du coup sur mon blog je ne publie que mes photos !

  9. Figure-toi que cet article ça faisait un moment que je le ruminais. Et il y a deux semaines, quelqu’un a partagé un de mes printables, en disant qu’il avait tout dessiné à la main. Je suis tombée dessus par hasard parce que l’article avait été sélectionné sur un site… heu, mais c’est ma création… Après discussion avec l’auteur de l’article, il semblerait que le printable ait été trouvé sans source sur Pinterest et qu’il ait alors pris la décision de le recopier… soit, mais, la moindre des choses serait de le dire. « J’ai trouvé la photo, je n’ai pas pu remonter jusqu’à la source, alors j’ai recopié. Si l’auteur du dessin passe par là etc. ». Mais en réfléchissant, je me suis dit « Ah mais au fait! Il y a le nom de mon blog sur les photos de cet article! »… bref, j’ai laissé couler, la source est maintenant indiquée dans l’article, c’est l’essentiel.
    Il y a un paquet de bricolages que je vois sur les blogs avec ce type de phrase « J’ai trouvé l’idée » alors que je sais que la personne l’a d’abord vue sur Pinterest et épinglée car je suis abonnée à son compte… Voilà pourquoi j’avais envie d’écrire cet article. 😉

  10. Ohlala je connais, je valide et merci de ton article.
    Mes créations (en particulier mes 4 slogans Je suis parfaite, bavarde, râleuse et méchante sont tronquées de ma signature et utilisées à tout va bien trop souvent et parfois quand je le découvre et contacte l’utilisatrice j’ai droit à « tant pis pour vous, je l’ai trouvé comme ça et vous n’avez qu’à pas les mettre sur les réseaux sociaux »… Et puis oui c’est dur d’expliquer à ceux de bonne foi comment me tagguer dessus après coup parce que même les community manager des grosses enseignes sont des quiches totales !
    Bref, dans mon cas je vais devoir faire appel à un huissier spécialisé pour nettoyer le net et ça va me couter cher, est-ce que ça en vaut la

  11. « Si c’est sur le net, c’est qu’on peut le prendre »… combien de fois je l’ai entendue cette phrase.
    Je ne sais pas si ça vaut la peine de t’embêter avec un huissier. Combien ça va te coûter en argent mais aussi en énergie?
    Je pense qu’il faut se concentrer sur les grosses boîtes qui ont les moyens de se payer des graphistes, des designers et stylistes, mais qui préfèrent piquer des idées aux autres. C’est là qu’on peut parler d’un vrai manque à gagner. Surtout que je ne comprends pas, aujourd’hui avec les réseaux sociaux, tout se sait, bonjour l’image de la marque… Alors qu’il serait plus profitable pour eux de faire des partenariats avec des créateurs ayant un certain succès. C’est autant de pub et de clientèle gagnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.